Friends of the Richelieu. A river. A passion.



"Tout cedit pays est fort uny, remply de forests, vignes & noyers. Aucuns Chrestiens n'estoient encores parvenus jusques en cedit lieu, que nous, qui eusmes assez de peine à monter le riviere à la rame. " Samuel de Champlain


"All this region is very level and full of forests, vines and butternut trees. No Christian has ever visited this land and we had all the misery of the world trying to paddle the river upstream." Samuel de Champlain

Monday, September 17, 2018

Solitary Life


"I had no right to claim him, I know it. But in solitary life, there are rare moments when another soul dips near yours, as stars once a year brush the earth. Such a constellation was he to me." - Madeline Miller, Circe

Thursday, August 23, 2018

Lettre à mon maire



Maire de Richelieu
Municipalité de Richelieu
Québec


Sujet: Dérogation mineure du 284, 1ère Rue

M. le maire,

Quand vous avez dit en pleine assemblée du conseil du 20 août que la ville accordait la dérogation mineure parce qu`elle ne me portait pas préjudice, vous vous trompiez. Laissez-moi vous expliquer.

Mes deux plus grandes richesses qui me restent en ce bas monde sont ma maison et mon jardin.

Une des raisons que j`ai acheté le 274, 1ère Rue, en 1979, est le mur sud-est sur le côté de la maison qui est complètement fenestré. Je souffre du manque de lumière l`hiver et malgré les branches des arbres matures du voisin, les rayons du soleil pouvaient quand même entrer dans ma demeure, ce qu`une maison ne fait pas.

Aussi, j`adore jardiner, un plaisir que je partageais avec ma mère, et les plus précieuses plantes qu`elle m`a léguées poussent justement du côté sud-est de mon terrain, le coin le plus ensoleillé et protégé de ma propriété.

Or, la maison qui sera bâtie à côté de chez moi au 284, 1ère Rue, est justement du côté sud-est de chez moi. Cette maison me cachera le soleil la majeure partie de la matinée, privant ainsi mes plus belles plantes de ses rayons, et moi, je m`en ressentirai surtout l`hiver quand le soleil est plus bas dans le ciel.

Peut-être qu`un demi mètre pour vous, ce n`est pas beaucoup, mais pour moi, c`est un demi mètre de trop.

Johanne Dion

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

It was suggested by my best friend that I should write to my mayor, and for the longest time I could not for the life of me imagine what I could tell him. But then it occured to me that I could explain to him why it was so devastating for me to have a house built so close to my property, especially on the south-easterly side.

I explained to him that the last 2 most precious things I have left in life is my house and my garden. That when I bought the house back in 1979, the main reason I did was because of the south-east wall is all windows. I have SAD, you see, and suffer from the lack of sunlight during the winter. Also, my favorite passtime being gardening, and my most precious plants given to me by my mother, are growing on the protected, sunny side of the house, which is south-east.

So this 2 story house that will be built right up to the property line (1.5 meter) will shade me and my garden all morning, and I will suffer personally, especially in winter, when the sun is lower over the horizon.

That is why the town allowing the house to be built 1.5 meters from the property line instead of what the bylaw demands, 2 meters, is a big mistake, and thinking it would not harm me(cause me prejudice) is wrong.

Tuesday, August 21, 2018

Rabrouée publiquement et punie pour être conforme!




Un jeune couple a sciemment acheté le terrain très étroit à côté de chez moi, et hier soir, en pleine assemblée du conseil, devant une vingtaine de citoyens de Richelieu, le conseil de ma ville leur a accordé 2 exceptions aux règlements municipaux pour que le couple puisse se construire une maison plus large.

D`un côté, la ville cède 1 mètre de la servitude de passage municipal pour que la maison puisse être bâtie dessus, et de l`autre côté, le mien, la ville a accordé une dérogation mineure et permet un recul latéral de 1,5 mètre au lieu de 2 mètres pour que leur maison soit plus proche de ma propriété que le permet habituellement le règlement.

Lorsque j`ai demandé des explications au maire, il a pratiquement dit que c`était de ma faute! Idéalement, a-t-il dit, il aurait fallu que je leur vende une lisière de mon terrain. Parce que j`ai refusé de le faire, la ville leur accorde la dérogation mineure parce que, a-t-il dit, cela ne me portera pas préjudice puisque ma maison à moi est suffisamment reculée de la ligne mitoyenne.

Vous dire que je suis en tabar... commence à peine à vous expliquer comment je me sens...

Monday, August 13, 2018

The Natural World


"The less we know and appreciate about the natural world, the narrower and the darker our lives will become." - Andrew Nikiforuk, Empire of the Beetle

Thursday, August 9, 2018

Des forages permis dans les lacs et rivières


Contrairement à ce qu’a affirmé à plusieurs reprises le ministre Pierre Moreau, le gouvernement Couillard a bel et bien décidé d’ouvrir la porte aux forages pétroliers et gaziers dans les cours d’eau du Québec. Le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles a d’ailleurs élaboré un projet de règlement spécifique pour encadrer l’exploration « en milieu hydrique. (...)

À l’instar des forages en milieu terrestre, les forages en milieu hydrique seront toutefois interdits « dans les périmètres d’urbanisation et dans une zone additionnelle d’un kilomètre autour de ces derniers », mais aussi « à moins de 100 mètres d’une aire protégée inscrite au Registre des aires protégées ou d’un parc national ». (...)

Exceptions

Le Règlement sur les « activités d’exploration, de production et de stockage d’hydrocarbures en milieu hydrique » prévoit également que 13 cours d’eau considérés comme des « voies navigables » seraient hors d’accès pour les entreprises, dont le fleuve Saint-Laurent, le lac Saint-Jean, le lac Memphrémagog, le canal de Lachine, la rivière Richelieu, la rivière Saint-Maurice et la rivière Saguenay. (...)

Dans le cas d’un forage, par exemple, l’entreprise qui demanderait une autorisation devrait préciser « le port d’attache et l’emplacement de la base terrestre » pour l’entreposage du matériel des travaux, indiquer « la profondeur de l’eau à l’endroit du forage », décrire « la faune aquatique » et « protéger l’intégrité de l’eau souterraine et du milieu hydrique ».

Forage horizontal

Des règles sont également prévues pour les « essais de production », qui peuvent s’étendre sur un maximum de 240 jours et comprendre l’utilisation d’une « torchère », mais aussi pour la « fermeture d’un puits ».

(...)

Extraits de l`article d`Alexandre Shields publié dans Le Devoir.
Lien: https://www.ledevoir.com/societe/environnement/533835/exploration-petroliere-et-gaziere-dans-les-cours-d-eau-le-mern-confirme-la-porte-ouverte

Monday, July 16, 2018

The Flight of the Heron



"(...) Then she saw the huge bird. It stood close to shore, its tall legs looking fragile although in fact they were very strong, its long neck and long sharp beak bent towards the water, searching for fish, its feathers a darkbright blue. A Great Blue Heron. Once populous in this part of the country. Now barely seen.

Then it spotted the boat, and took to flight. A slow unhurried takeoff, the vast wings, spreading, the slender elongated legs gracefully folding up under the creature`s body. Like a pterodactyl, like an angel, like something out of the world`s dawn. The soaring and measured certainty of its flight. Ancient - seeming, unaware of the planet`s rocketing changes. The sweeping serene wings of the thing, unknowing that it was speeding not only towards individual death but probably towards the death of its kind. The mastery of the heron`s wings could be heard, a rush of wind, the wind of wings, before it mounted high and disappeared into the trees above a bywater of the river. "


Margaret Laurence - The Diviners

Monday, July 9, 2018

Un jardin controversé à Richelieu



Encore cette année, j`ai reçu par la Poste une lettre de l`inspecteur de ma municipalité. Le sujet étant: Fauchage de l`herbe haute sur le terrain", le corps de la lettre cite l`article 8 du règlement #03-R-054 concernant les nuisances. Ce règlement stipule qu`il est interdit de laisser pousser des branches, des broussailles ou des mauvaises herbes. Sont pointées du doigt l`herbe à poux et l`herbe à puces. La lettre me donne 7 jours pour faucher et/ou arracher les mauvaises herbes.

Pourtant, je passe la tondeuse régulièrement, à peu près une fois par semaine au besoin.

Et je n`ai absolument pas d`herbe à poux ni d`herbe à puces sur mon terrain, çà c`est certain!

Par contre, j`admet laisser des espaces naturels plus ou moins contrôlés pour maintenir un écosystème varié et en santé. J`évite par contre d`avoir des plantes envahissantes nuisibles à l`environnement ou la santé humaine, donc pas de berce du Caucase ni de roseau, mais j`encourage les Asclépiades pour les papillons monarque et les malvacées pour les abeilles, par exemple.

D`ailleurs, la publication de la ville de Richelieu appelée "Le Courant" de cet été, en page 5, sous la section "Info-Citoyens" et le titre "15 Conseils pour réduire votre consommation d`eau" et le point #11 dit, et je cite: "Aménager des aires naturelles, des plate-bandes et des jardins sur votre propriété pour aider à réduire le ruissellement et à augmenter l`eau souterraine."

Alors j`aimerais bien qu`on se fasse une idée à Richelieu! Car selon moi, un espace naturel laisse pousser des plantes qualifiées de "mauvaises herbes" parce qu`elle n`ont pas d`utilité évidente et immédiate pour l`être humain, mais oh combien nécessaires pour un environnement en santé et équilibré!

Voir une entrée de blog précédente (en 2014) quand j`ai reçu la même lettre: https://lesamisdurichelieu.blogspot.com/2014/09/le-foin-bureaucratique.html