Friends of the Richelieu. A river. A passion.



"Tout cedit pays est fort uny, remply de forests, vignes & noyers. Aucuns Chrestiens n'estoient encores parvenus jusques en cedit lieu, que nous, qui eusmes assez de peine à monter le riviere à la rame. " Samuel de Champlain


"All this region is very level and full of forests, vines and butternut trees. No Christian has ever visited this land and we had all the misery of the world trying to paddle the river upstream." Samuel de Champlain

Sunday, October 28, 2012

D'un cimetière à l'autre

Il y a quelques jours, j'ai enterré les cendres de mon beau-père dans un cimetière de Toronto. L'endroit est magnifique: un vrai jardin botanique! J'aurais pris des photos toute la journée en me promenant dans les sentiers sinueux de l'endroit: à chaque tournant, des arbres et arbustes teintés des couleurs de l'automne rendait les lieux quasiment festifs. On en oublie presque les pierres tombales et les monuments funéraires.

Malheureusement, j'ai aussi enterré les cendres de ma mère dans le cimetière de Richelieu cet été. Là, je ne peux même pas planter un plant d'hydrangée (une plante sans problèmes d'entretien, s'il en est une, et qui offre quelque chose de beau toute l'année! D'ailleurs, son nom commun est un "quatre-saisons". Ma mère avait le pouce vert, et j'aimerais tellement faire pousser une plante qui fleurit sur sa tombe, mais c'est défendu.

Il semblerait que la Fabrique survit à peine grâce au dévouement de quelques bénévoles: il n'y a tout simplement pas de personnel pour entretenir le cimetière de ma communauté.

Et pourquoi pas moi, vous dites? Ma notion de beauté d'un jardin est l'idée de ce que se font certaines personnes d'un terrain abandonné: j'aime l'aspect "naturel" d'un jardin, m'inspirant davantage des jardins "à l'anglaise" que les lignes droites et ce que j'appelle les "déserts verts" des terrains de golf. J'ai des voisins qui détestent ma propriété parce que je ne respecte pas l'idée qu'ils se font de "propreté". Alors laissez-moi pas lousse dans un cimetière!
Ma mère dans son jardin potager ~ My Mother in her veggie patch
A few days ago, we buried my hubby's father's ashes in a Toronto cemetary. The place was wonderfully beautiful! Half the trees and bushes still had their fall foliage, and the rest colored the hilly grass with their colorfully, almost festive, decorations. I would have walked for hours in the sinuous paths going up and down the small hills: vistas at every turn!

But I also buried my mother's ashes this summer, and here, in Richelieu, planting is not allowed. How I would have liked to plant a flowering plant on her grave! She had such a green thumb!

What a difference a lot of money can make!
Ma mère parmi ses fleurs ~ My Mother amongst her flowers

No comments:

Post a Comment

Post a Comment