Friends of the Richelieu. A river. A passion.



"Tout cedit pays est fort uny, remply de forests, vignes & noyers. Aucuns Chrestiens n'estoient encores parvenus jusques en cedit lieu, que nous, qui eusmes assez de peine à monter le riviere à la rame. " Samuel de Champlain


"All this region is very level and full of forests, vines and butternut trees. No Christian has ever visited this land and we had all the misery of the world trying to paddle the river upstream." Samuel de Champlain

Thursday, June 15, 2017

Québec solidaire dépose un projet de loi pour interdire la fracturation hydraulique



Québec solidaire dépose un projet de loi pour interdire la fracturation hydraulique

QUÉBEC, le 13 juin 2017 /CNW Telbec/ - La députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques et porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, a déposé mardi un projet de loi visant à interdire la fracturation hydraulique et la stimulation chimique des puits sur tout le territoire du Québec.

« La fracturation hydraulique représente un grand danger pour l'environnement, pour les terres agricoles et pour les populations qui habitent près des zones de forage. Les conséquences peuvent être fatales : contamination de l'eau potable, introduction de produits chimiques cancérigènes dans l'environnement, émanations de méthane et induction de l'activité séismique. Il y a longtemps que le gouvernement aurait dû interdire complètement cette technique dangereuse, à l'instar de la France, du Vermont et de New York », a déclaré la députée.

La fracturation est une technique couramment utilisée dans l'exploitation du gaz de schiste qui consiste à injecter un mélange d'eau et de produits chimiques à haute pression dans des puits pour fissurer la roche afin de libérer le gaz ou le pétrole.

La députée a rappelé que la France a interdit la fracturation hydraulique partout sur son territoire en 2011 en invoquant le principe de précaution compte tenu du niveau de risque associé à la pratique, et ce, malgré les contestations juridiques de l'industrie. Au Québec, la majorité des gisements de gaz, dont la fracturation hydraulique est nécessaire à l'exploitation, sont situés dans la Vallée du Saint-Laurent, ce qui accentue les risques possibles de contamination.

« En adoptant la Loi sur les hydrocarbures l'année dernière, le gouvernement a ouvert la porte à l'industrie pétrolière et gazière, malgré l'opposition généralisée des groupes et des deux tiers de la population. Le gouvernement s'est montré complaisant et a créé un déséquilibre sans précédent qui pourrait avoir de lourdes conséquences pour le Québec. Mon projet de loi corrigerait le tir pour prioriser la santé de notre population et notre eau potable, plutôt que les intérêts des compagnies pétrolières et gazières », a conclu Mme Massé.

Lien: http://www.newswire.ca/fr/news-releases/quebec-solidaire-depose-un-projet-de-loi-pour-interdire-la-fracturation-hydraulique-628251023.html

Monday, June 12, 2017

Quebec watches BC with bated breach re pipeline


Photo: mining.com

(...) The eventual resolution of the Trans Mountain issue will also serve as a precedent for another controversial pipeline project: TransCanada’s proposed Energy East line. It will travel from Alberta through Ontario and Quebec to a refinery and export terminal in Saint John, N.B. It has stirred a hornet’s nest of opposition in Quebec from municipal politicians, the Parti Québécois and First Nations.

In Montreal, Mr. La Flèche (Erik Richer La Flèche, partner at Stikeman Eliott LP) expects the jurisdictional tussle in B.C. to end up in the federal courts.

“That has a huge impact for Quebec because politically if [a] pipeline can’t go through B.C., there is no way it’s going to go through Quebec. If it can’t go through the immediate neighbour, why should it go through one so many kilometres away?” (...)

Link: https://www.theglobeandmail.com/news/national/discord-over-the-trans-mountain-pipeline-expansion-rattles-canadas-politicallandscape/article35197642/

Thursday, May 11, 2017

Abenaki Wolf Song



To honor and respect means to think of the land and the water and plants and animals who live here as having a right equal to our own to be here. We are not the supreme and all-knowing beings, living at the top of the pinnacle of evolution, but in fact we are members of the sacred hoop of life, along with the trees and rocks, the coyotes and the eagles an fish and toads, that each fulfullls its purpose. They each perform their given task in the sacred hoop, and we have one too.

- Abenaki Wolf Song

Thursday, May 4, 2017

Bonne nouvelle de Carignan



HEUREUX DÉNOUEMENT POUR L’ILE AU FOIN.

Une entente est survenue entre la Ville de Carignan et le propriétaire de l’Ile au Foin afin que la Ville de Carignan se porte acquéreur de ce milieu naturel de 10 hectares en zone blanche, abritant un « écosystème forestier exceptionnel » (EFE). Cette entente survient dans le cadre du règlement hors-cour d’un litige qui opposait la ville au promoteur depuis 2005.
L’île est située au cœur de l’archipel du bassin de Chambly. Elle est entourée de plusieurs chenaux reliant la rivière Richelieu à la rivière l’Acadie, à proximité du refuge faunique Pierre-Étienne Fortin. Sa position, à l’embouchure du ruisseau Massé sur la rivière l’Acadie la rend particulièrement précieuse du point de vue de la conservation et de l’écotourisme.

La transaction de 2,585 M$, plus taxes, sera complétée grâce au Programme d’aide financière de la Communauté métropolitaine de Montréal pour les projets contribuant à la mise en place de la Trame verte et bleue sur le territoire métropolitain, au gouvernement provincial, et à une réduction du prix de vente initial demandé par le propriétaire du site. Une subvention de 35 000$ à la Fondation de la faune du Québec est en voie d’être confirmée.

Cette entente met fin aux poursuites pouvant représenter plusieurs millions de dollars intentées par le propriétaire en 2005 parce que le maire de l’époque s’opposait à la construction à haute densité dans ce milieu naturel exceptionnel, par ailleurs vulnérable à l’érosion et aux inondations.

Ce règlement permet, de surcroît, de maintenir la piste piétonne et cyclable qui relie les îles entre elles et à la Ville de Chambly et évite d’avoir à renégocier le droit de passage dans le cadre d’une entente qui se terminait le 15 mai 2017.

L’objectif de conservation de l’île fera l’objet d’une prochaine démarche auprès du gouvernement afin d’assurer la perpétuité et la mise en valeur du site au bénéfice des citoyens.

Tiré de la page Facebook des Citoyens De l`Île Goyer. Lien:https://www.facebook.com/citoyensde.lilegoyer?fref=nf&pnref=story

Tuesday, April 18, 2017

Un jambon qu`on ne veut pas pour Pâcques!

Photo: thebaconblogger.blogspot.com

Dans La Presse du 15 avril 2017, Alain Dubuc écrit:

"L’industrie porcine, elle, n’est pas protégée par la gestion de l’offre. Elle est soumise à la concurrence et aux fluctuations de prix. Et pourtant, elle se développe. Le Québec est devenu le cinquième exportateur mondial de porc. La production porcine a augmenté de 56 % entre 2006 et 2015, soit trois fois plus que les 18 % du lait.

Ça nous rappelle à quel point nos agriculteurs peuvent être dynamiques et résilients, et qu’il est possible au Québec, de réussir autrement que sur le mode défensif."

Lien: http://plus.lapresse.ca/screens/26fd0354-9112-4720-8d5d-96b8c7225713%7C_0.html

En pensant ainsi, on oublie les coûts rarement comptabilisés adhérents à une telle production porcine:

- Financiers: subventions et allègements fiscaux

- Humains: santé fragilisée à cause des odeurs, des hormones et des produits chimiques utilisés lors de l`élevage et la production de la moulée pour nourrir les bêtes

- Environnementaux: contamination de l`eau et des sols, monocultures OGM pour nourrir les porcs qui bousculent les écosystèmes

- Sociaux: aliénation des voisins et des consommateurs qui préfèreraient se nourrir autrement.

Monday, April 10, 2017

Join the conversation



" 'Join the conversation' ! That`s the most corporate message of all time!" - Stephen Colbert

Monday, March 27, 2017

Mes chats ont 4 ans ce mois-ci



Trouvés abandonnés sur mon terrain en juin 2013, la vétérinaire m`avait dit qu`ils étaient probablement nés en mars. Le temps passe vite en bonne compagnie!